[OP] ALL STARS 2020#4

QU’EST-CE QUE C’EST ?
#OPALLSTARS c’est une opération qui met à l’honneur 500 auteurs français et étrangers, et la lecture à petit prix. Tous les jours, les titres sont changés. Chaque livre audio ou numérique ne coûte que 1.99 euros.

Du 29 juin au 3 juillet


JOUR 4 : MES TITRES

Un jour très dur, rempli de titres très intéressants. J’ai eu du mal à choisir !

1954 – Algérie française. Le souffle chaud du sirocco s’empare de la ville de Mostaganem où l’été touche à sa fin. Daniel s’apprête à rentrer à l’Université d’Alger pour y étudier les vertus médicinales des plantes. Sa rencontre avec Asma bouleversera sa vie à tout jamais. Aux prémices de la guerre d’Algérie, leur amour tentera de survivre, comme l’oasis dans le désert. 2018- Paris. Daniel reçoit une calligraphie arabe marquée d’une hirondelle charifa, symbole sacré dans le Coran. Le coeur ébranlé par cet envoi, il se retrouve plongé dans un coma artificiel. Sa petite-fille Nour s’élance dans une quête personnelle. Un voyage initiatique qui l’emmènera sur les traces de ses grands-parents en Algérie… ce paradis qui aspirait pourtant à tant de promesses. 

J’ai pris ce livre parce qu’il se passe en Algérie dans les années 50. J’avoue qu’il me tarde de connaitre par l’oeil romancé comment est ce pays à cette époque !


Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas. Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses… 

Je convoite ce titre depuis un bon moment déjà ! Alors, je me suis laissé tenter. Mais il est vrai que s’il me plaît, il se peut que je me prenne la version papier, rien que pour la couverture qui est sublime !


Un groupe d’amis devait passer quelques jours de rêve, bien au chaud, dans un chalet loin de tout : le Paradis. Mais ils sont pris en otage par deux détraqués. Et bientôt, les tensions apparaissent, les secrets ressortent, la violence monte, les caractères se révèlent dans ce qu’ils ont de plus sordide. Hommes, femmes, enfants, tous les habitants du chalet sont emportés dans une spirale de veulerie et de cruauté. Jusqu’où ira leur descente aux enfers ? Même l’auteur, personnage ridicule et aussi lâche que les autres, et qui croyait tirer les ficelles, se retrouve trahi par les acteurs de son histoire.

Un huis-clos alléchant ! Rien qu’à la synopsis, j’ai envie de rencontrer ces personnages dont les psychoses vont peu à peu paraître dues à la peur et à l’enfermement. Vraiment, j’en jubile d’avance !


Dans le but de célébrer le chaurasi de leur grand-mère Chitralekha – soit son 84e anniversaire, très important selon la tradition népalaise -, ses petits-enfants se rendent à Gangtok, dans l’État lointain du Sikkim, en Inde du Nord-Est. Agastaya débarque de New York. Bien qu’il soit un médecin reconnu de trente-trois ans, il redoute l’inquisition familiale qui s’annonce puisqu’il n’est toujours pas marié, et il est même terrifié à l’idée que la raison de son célibat soit révélée au grand jour. Le rejoignent Manasa et Bhagwati, qui arrivent l’une de Londres et l’autre du Colorado. La première est surdiplômée d’Oxford, la seconde est une fugueuse déshonorée par sa famille. Tous trois affichent le même objectif : sortir indemne du chaurasi de leur grand-mère – un objectif qui s’éloigne au fur et à mesure qu’avancent les célébrations, d’autant plus qu’une servante acerbe et un quatrième invité inattendu se joignent à cette épique réunion de famille. 

La promesse du choc des cultures, des moeurs et des personnalités est déjà une bonne raison pour l’avoir. De plus, comme pour l’Algérie, ce livre se passe en Inde et j’ai hâte de voir les préjugés (fondés ou non) qu’il y a dans ce pays !


À travers les plaines arides et les montagnes escarpées des Royaumes du Nord, un homme avance seul. En ces temps obscurs, il est l’un des rares à ne pas craindre les terribles créatures qui croisent sa route. Car Geralt de Riv est un sorceleur : un mercenaire initié aux secrets d’une ancienne magie. Il suit son propre code de l’honneur dans un monde qui a oublié le sien, avec l’espoir inavoué de réaliser son dernier voeu : retrouver son humanité.

Comment résister à Geralt ? C’est impossible ! Le sorceleur a pris une petite place dans mon coeur. Moins que les assassin’s creed mais il est présent. C’est donc bien le moment pour commencer la série !


Fraîcheur is coming… … comme on dit à Winterfrais, royaume du Nord dirigé par Ned Stroke, un brave homme à la tête d’une famille recomposée et épuisante. Il faut dire que dans un monde où les saisons durent des années, on ne voit pas approcher avec sérénité les vacances d’hiver de la zone B. Pour couronner le tout, l’armée de cadavres qui grogne, qui sent fort et qui va déferler sur le Sud suscite bien des questions : sont-ce des retraités en partance pour leur résidence secondaire ? Ou, comme le pense Jean Neige, une déferlante de Mexicains avides de franchir le Mur ? Mais surtout : comment diable le gobelet d’une célèbre marque de café a-t-il débarqué au milieu de tout ça ? Cette parodie d’une série qu’on ne présente plus plonge le lecteur dans un monde où on boit beaucoup trop et où on ne réfléchit pas assez. Une alternative réconfortante à la saison 8.

L’Odieux connard. L’Odieux Connard quoi ! Vous ne connaissez pas ? Il tient un blog sur lequel il parle de tout et n’importe quoi dans une analyse cynique mais juste à chaque fois ! Ce que je préfère ce sont ses articles sur l’Histoire et aussi ses petits théâtres des Opérations sur youtube

En voici un si vous ne connaissez pas !

Elles se font assassiner les unes après les autres. Des femmes dans la force de l’âge, résidentes d’une banlieue huppée du Connecticut. Et le meurtrier court toujours, tapi dans l’ombre, attendant son heure. Nora Chancel, épouse de l’héritier d’une prestigieuse maison d’édition, a le profil idéal pour être la prochaine sur la liste. Et elle a commis une erreur en s’intéressant de trop près à la genèse du Voyage dans la nuit, le livre mystérieux à l’origine de la fortune familiale… Alors que les implications de sa découverte font basculer toutes ses certitudes, Nora se retrouve prisonnière d’un jeu du chat et de la souris qui dépasse de loin ses pires cauchemars. Mais une chose est sûre : qu’elle survive ou non, jamais plus elle ne sera une victime consentante.

Comment expliquer cette curiosité maladive de savoir « quel est ce livre ? » « Que va arriver à Nora ? » « Qui est le tueur ? » Ce livre m’amène directement à me poser ces questions. Rien que cela pique mon intérêt. Alors hop, dans le panier !


LESQUELS VOUS ONT INTÉRESSÉ ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star