[FANTASY] UNE FLAMME DANS LA NUIT

Sabaa Tahir –

Une flamme dans la nuit emmène les lecteurs au cœur de l’Empire, alors que Laia et Elias se dirigent tant bien que mal vers le nord pour libérer le frère de Laia des horreurs de la prison de Kauf. Pourchassés par les soldats de l’Empire, manipulés par le Commandant, et hantés par leurs passés, Laia et Elias doivent être plus rusé que leurs ennemis et se confronter à la traitrise de leurs propres cœurs.
Dans la cité de Serra, Helene Aquilla se retrouve liée à la à volonté du sadique nouveau leader de l’Empire, Marcus. Lorsque sa loyauté est remise en question, Helene doit accepter une mission pour faire ses preuves – une mission qui, au contraire, pourrait bien la détruire.



Nous, voilà, de retour dans l’univers de Sabaa Tahir. Son univers s’agrandit en même temps que l’évasion de ses personnages. Alors qu’avant, on était centré sur une ville et le centre de formation des martiaux, maintenant, on semble regarder l’horizon vers un monde qui s’ouvre sous nos pays. On en apprend plus sur la géographie de cette planète.

L’autre nouveauté de ce tome est une nouvelle narration. On va suivre les pensées de trois personnages : Laïa, Elias et Hélène. Alors qu’on retrouve les deux premiers, on a les pensées d’Hélène qui vient donner un autre point de vue à l’intrigue. On peut ainsi avoir les deux côtés. Malgré ses actions et son endoctrinement, Hélène reste une personne sage et passionnée qui cache ses sentiments pour Elias. Les martiaux n’ayant pas le droit de posséder des sentiments.

Continuons sur les personnages… Laïa, dans ce tome, est décevante. Est-ce que l’amour rend si idiot ? Si émotif ? Ou alors l’auteur a choisi de la faire régresser ? D’accord, elle a beaucoup de responsabilités sur les épaules. Mais après tout ce qu’elle a vécu dans le premier tome, après tout ce qu’elle a appris et l’évolution qu’elle a acquis, comment peut-elle autant régresser au point de prendre mauvaises décisions sur mauvaises décisions. Son caractère est instable. A la base, c’est elle qui voulait secourir son frère, j’ai l’impression qu’elle n’assume plus ce qu’elle veut et fait n’importe quoi. Cela m’a exaspéré.
Heureusement, Elias est là pour rattraper les bêtises de Laïa tout en suivant sa destinée qui va l’amener à la rupture de la vie. D’abord empoisonné, il a de plus en plus de mal à rester conscient dans le récit. Pourtant on voit sa lutte acharnée contre ce destin et aide Laïa le plus possible. Ces choix manquent d’un certain égoïsme. Elias dégouline de trop d’altruisme qui pourrait l’amener sur un chemin instable.
Hélène est une personne fort. La grande découverte de ce tome. Elle doit lutter pour ne pas se perdre. Elle doit lutter pour sa survie et pour la vie de celui qu’elle aime. Elle doit lutter contre ce nouveau tyran qu’elle est obligée de servir. Elle est mature, sage, forte et intelligente. Face à Laïa qui a un tempérament faible dans ce tome, elle n’en ressort que plus fortement.

Malgré cet nouveau point de vue, malgré l’univers fourni, je me suis ennuyé dans ce tome. Et ce n’est pas faute de voir les personnages malmenés. Ils n’ont pratiquement aucune pause. Rien ne va dans leurs plans. Tout est chamboulement. Et pourtant, j’ai ressenti des longueurs dans le texte qui m’a fait ravalé mes attentes.


TITRE : UNE BRAISE SOUS LA CENDRE – UNE FLAMME DANS LA NUIT
PAGES : 541
EDITION : PKJ

One reply to “[FANTASY] UNE FLAMME DANS LA NUIT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star