[CONTEMPORAIN] CAVITÉ

Été 2019.
Alors que la canicule s’abat sur Paris, Thomas, quarante-cinq ans, étouffe.
Accablé par le drame qui le ronge, il vit depuis l’âge de dix ans avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.
Quand sa femme Caroline le quitte, emportant leur fille Emma avec elle, tout bascule.
Cette fois-ci, il n’y a plus d’échappatoire : s’il veut sortir du gouffre qui le retient prisonnier, Thomas va devoir se replonger dans les événements de son passé et se confronter à nouveau à la douleur.
À un moment ou à un autre, il faut savoir affronter ses démons.

Merci à l’auteur de m’avoir accordé sa confiance

Pour son anniversaire, Thomas voit sa vie changer. Sa femme et sa fille le quittent. Cela l’impacte bien plus qu’il l’aurait cru. Ce sont ses piliers dans la vie et il a du mal à accepter ce départ. Déjà très replié sur lui-même depuis son enfance, on apprend qu’il ne fait plus confiance aux gens, pas même à sa femme alors qu’il l’aime vraiment. Mais tout cela lui vient d’un traumatisme d’enfance. Assis sur le bord de son balcon, il va tenter de se suicider. Mais un appel va le retenir. Cet appel va le faire revenir en arrière. D’un coup, il se prend à faire une introspection sur lui-même.

Le livre est donc divisé en deux segments temporels. On va suivre le présent avec les actions et les réflexions du personnage puis le passé où il revient dessus pour expliquer comment il est devenu ainsi. Un lourd secret plane sur sa vie depuis le moment où son enfance a été brisé. Un secret dont il n’en a parlé à personne, pas même à sa femme. C’est justement lui qui détruit sa famille.

Alors qu’il avait tout pour être heureux – même si son père était souvent absent – il avait une mère bienveillante, douce et calme. Elle travaillait dans une librairie et lui a permis de s’ouvrir au monde des livres grâce aux invendus qu’elle pouvait ramener à la maison. C’était déjà un enfant introverti et n’arrivait pas à se faire des amis à l’école. Il n’aimait pas non plus aller chez sa grand-mère maternelle jusqu’à ce qu’il connaisse son histoire. Une histoire qui remonte à la Seconde Guerre Mondiale, une histoire de drame romantique. Mais cette histoire a amené son fils – donc le père de Thomas – à haïr sa mère.

Entre un père traumatisé et haineux qui ne sait pas exprimer son amour et une mère douce qui lui donne de l’amour pour deux, Thomas n’avait pas un caractère très prononcé mais cela ne s’arrangea pas quand ils durent déménager dans une autre ville. Victime de harcèlement scolaire, il change d’établissement. Mais même à la maison, l’ambiance se dégrade au point où le père de Thomas en vient à battre sa femme.

Je ne peux pas vous en dire plus pour ne rien vous gâcher. L’auteur a une plume addictive. L’histoire est profonde et intense. Il est compréhensible et facile à lire. C’est un moment intense à passer avec Thomas. L’auteur a su travailler l’aspect psychologique de son personnage avec perfection. Je peux vous dire que je n’ai pas pu lâcher le livre avant d’en avoir la fin !

C’est un premier livre très prometteur ! L’auteur noue parfaitement la psychologie, le suspense et l’addiction dans ce roman. Le titre prend tout son sens à la fin de la lecture !

TITRE : Cavité
AUTEUR :  David Moquet
ÉDITEUR : Autoédité

One reply to “[CONTEMPORAIN] CAVITÉ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star