[ROMANCE] MALGRÉ TOUT

Merci à Netgalley et aux éditions Dargaud pour cette lecture !

C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand cœur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source. Avec Malgré tout, Jordi Lafebre (Les Beaux Étés, La Mondaine, Lydie) nous offre, avec toute la poésie et la tendresse qui le caractérisent, son premier album en tant qu’auteur complet. Un puzzle amoureux complexe, qu’il recompose savamment au travers de scènes distinctes… et pourtant indissociables les unes des autres.

J’avoue que ce n’a pas été une lecture qui m’a transporté. Il faut savoir que le récit est anté-chronologique ce qui fait que c’est assez particulier à lire. En tant que bande-dessinée, je n’ai pas su comprendre ce récit. Le fait de remonter le fil a créé une certaine distance entre les personnages et moi.

C’est un projet en soi très original qui est à double tranchant. C’est soit on s’y fait et on accepte, soit on n’y arrive pas et c’est ce qu’il s’est passé pour moi. C’était très perturbant et je n’ai pas réussi à m’y faire ; sans compter que c’était assez niais et romantique. Un atmosphère qui, sans me déplaire, ne m’attire pas du tout. En effet, le genre romantique n’est pas quelque chose que j’arrive à lire.

Cependant ! Je note l’originalité du tome et de cette chronologie inversée. C’était un choix très risqué pour un premier tome. Je note aussi l’ambiance douce et ces tranches de vie très bien retranscrites avec tous ses sentiments. Je note le fait que chaque planche fait ressentir la nostalgie, la peine, la joie des personnages. Je note le choix des couleurs primordiales dans cet album : le pastel coloré m’a marqué.

Je n’ai pas été transporté mais cela ne veut pas dire que je n’ai pas apprécié. C’était une bonne lecture et je ne regrette pas l’avoir découverte.

TITRE : Malgré tout
AUTEUR :  Jordi Lafebre
ÉDITEUR : Dargaud
PRIX : 22.50

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star