[DARKFANTASY] L’URNE DE XALANOR, TOME 1 – LA FOLIE DU ROI

Les royaumes d’Édorianne et d’Élikasar sont voisins, ils vivent en paix depuis la fin de la guerre des déchus, quelque cinq cents ans plus tôt. Cette fragile trêve est soudainement remise en question lorsque le roi Légirède apprend que des armées élikasariennes bivouaquent à ses frontières. Le roi Ollon jure de ne réaliser que de simples manoeuvres. Coincé dans sa folie, Légirède ne croit plus ses conseillers qui tentent de le tempérer — certains se verraient même le renverser. Il veut partir en guerre afin d’honorer ses ancêtres et faire valoir son droit. Cependant, il n’aurait aucune chance contre la stratégie et l’évolution technologique du royaume d’Élikasar. La paix l’emportera-t-elle sur la folie ?

Merci à l’auteur de m’avoir accordé sa confiance

Bienvenue au Moyen-Âge dans une guerre de pouvoirs entre deux rois. Dans notre passé, on n’a appris que la cour royale n’est qu’un petit monde de complots et de coups bas, de jeux d’alliances et d’empoisonnements. Une cour royale est une basse cour d’hypocrites ; pourtant, tout au long du récit, certains personnages vont ressortir par leurs loyautés et leurs sincérités. J’admire la fausse simplicité des personnages. L’auteur a su retranscrire toutes les facettes de l’humain chez eux. Chacun d’eux possède une part d’ombre et de lumière, de secrets et de volonté.

L’univers, bien que fourni, ne nous étouffe pas au contraire, on avance à l’intérieur pas à pas comme un des personnages. J’ai l’impression que l’auteur a opté pour nous fournir des informations au bon moment. A l’instar d’un enfant qui apprend l’information en même temps qu’il la voit. (C’est en voyant la balançoire qu’il apprend à en faire avec l’explication de son parent). J’ai beaucoup apprécié d’être ainsi accompagné. Cela nous nous noie pas comme certaines romans qui veulent bien faire.

Outre cela, il y a une mythologie très intense. En plus de la royauté et du peuple, des magiciens et des dieux (et autres) viennent s’ajouter à ce conflit. Ce roman nous montre comment une simple et petite action peut prendre une ampleur importante. Cela reflète bien l’effet boule de neige.

L’écriture est fluide quoique quelque peu vulgaire. Peut-on le considérer comme une vision du manque d’éducation de cette époque antérieure ? Le lexique est très complet et possède du vocabulaire ancien ou inventé qui sont intéressants à apprendre.

TITRE : La Folie du Roi
AUTEUR :  Vincent MacPhordyne
ÉDITEUR : Autoédité
THEMATIQUES : Darkfantasy, Fantasy, Histoire, Guerre de pouvoir, Royauté
LANGUE : Français
ISBN : 2955645117
PRIX : 12.99 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star