[FANTASY] VANDI’A, TOME 1 – L’ORIGINE

Ao créa les dieux, et les dieux créèrent Vandi’a, la terre des Pensants.
Septième ère du monde neuf. Une nuit calme sur les berges d’un marais séculaire, un disciple assiste à l’illumination de son maître. Les dieux, encore inconnus des mortels, ont pris contact avec leur élu. Ils les veulent, lui et son disciple, partir à la recherche du Savoir afin de le transmettre aux leurs.
Démarre alors un tumultueux voyage jusqu’aux confins du Connu, sur une route pavée de périls mortels et de rencontres insolites. Plus loin encore, au cœur de la Création, sont couchés à les attendre dans l’ombre tous les secrets divins.

Ceux-ci, tels que reportés par l’élu, sont consignés en première partie de cet ouvrage. Quant aux pérégrinations menant à leur découverte, vous les trouverez relatées dans la seconde partie, le journal de voyage de son disciple.

Merci à l’auteur de m’avoir accordé sa confiance

Il y a deux parties dans ce roman. L’auteur précise qu’il n’est pas obligatoire de lire la première partie pour comprendre la seconde. Dans celle-ci, on met en place l’univers de l’auteur. Un peu comme si on assistait au big bang ou alors à la création du monde dans la Bible en sept jours. Ici, on voit la création de ce monde d’où se déroule Ao. Au départ, j’ai pris cette partie comme une explication de l’univers.

La seconde partie raconte l’histoire des héros et de leurs quêtes. C’est le héros qui le raconte. Donc on se place comme une personne qui trouverai un manuscrit ou un journal intime romancé. On suit la vie de chaque personnage par le biais d’une histoire racontée. On le remarque surtout par l’absence de dialogues. J’ai trouvé cette partie assez longue. Comme il n’y a pas vraiment de rebondissements ou d’actions. C’est comme une promenade dans le récit.

Il faut le prendre comme un récit contemplatif. C’est ce que j’ai fait après quelques pages d’incompréhension. Je m’attendais à quelque chose qui bouge mais après avoir compris cela, on se laisse porter. Pourtant, l’auteur m’avait prévenu. Mais on se fait toujours des idées soi-même. J’ai aimé le lire mais lentement n’ayant pas l’habitude de ce genre de récit. Il faut prendre son temps pour l’apprécier.

TITRE : Vandi’a, tome 1 – L’origine
AUTEUR :  Markus Charret
ÉDITEUR : Autoédité
THEMATIQUES : Fantasy, Sci-fi, Cosmogénèse, Roman contemplatif
LANGUE : Français

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star