[CONTEMPORAIN] FIEVRE DE LAIT

A 34 ans, Delphine est célibataire. A l’approche de la quarantaine, son instinct féminin et avant tout maternel soulève lentement mais sûrement l’urgence d’enfanter avant que l’horloge biologique n’atteigne son terme. Au cœur de Toulouse, la fin d’année est propice aux rapprochements humain et à la chaleur d’un environnement familial aimant. Sans même s’en rendre compte, Delphine se met à rêver. Le fantasme qu’elle nourrit dès lors donne naissance aux traits d’un futur de plus en plus clair dans son esprit. Mue par un relationnel instable dû à une enfance difficile, Delphine semble en proie avec un syndrome de l’abandon marqué ayant des conséquences non négligeables sur son rapport avec les autres. Son manque de confiance en elle et le sentiment de solitude qui l’accompagne constamment jouent alors un rôle certain dans sa gestion du stress et de sa grossesse.
Dans ce roman contemporain poignant, Yasmina Behagle transmet à la gente féminine un message à la fois douloureux et dénonciateur, où le soutien envers une femme enceinte n’est pas optionnel mais vital. Il s’agit également d’un récit qui saura en informer plus d’un sur l’accouchement et ses suites, ses joies, mais aussi ses difficultés.

Merci à l’autrice de m’avoir accordé sa confiance

Quand la grossesse te ramène des souvenirs. Il est souvent dit que lors des moments forts de sa vie, on se souvient des choses qu’on ne pensait plus se rappeler. C’est que va vivre Delphine. Elle a un besoin vital d’être mère. Elle est prête à tout pour le devenir. Et pour cela, certaines personnes commencent à faire des rétrospectives. Avec sa grossesse et ses débuts en tant que mère, on va remonter dans le temps pour faire l’enfance de Delphine. Peu à peu, le fil prend forme et le dessin se forme. Au fil de la lecture, on dresse le portrait d’une enfance difficile tiraillée de toute part. Comment faire face à son situation de mère quand nos propres exemples ne sont pas exemptes de défauts ?

C’est avec une plume fluide, un vocabulaire précis que l’auteure nous offre un panel d’émotions. Elle nous narre l’histoire d’une femme qui a ses peurs, ses forces, ses faiblesses. Elle nous montre la complexité d’une femme qui n’a pas connu l’amour maternel mais qui fait tout le donner à son enfant. Yasmina Behagle a su retranscrire avec brio l’humanité de Delphine ce qui m’a amené à vivre avec elle son histoire.

Sur fond d’actualités, ce roman aborde des sujets et des thèmes qui sont très présents au sein de la société mais qui peuvent encore être tabous. C’est un très beau livre que je recommande de par sa palette de sentiments par lequel on passe mais aussi par son personnage caractérielle qui possède aussi ses faiblesses.

TITRE : Fièvre de lait
AUTEUR :  Yasmina Behagle
ÉDITEUR : Autoédité
THEMATIQUES : Contemporain, Maternité, Drame
LANGUE : Français

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star